• Un secret révélée au grand jour...

    Bonjour ou bonsoir à tous, 
    Suivant à l'heure à laquelle vous me lisez :) 
    Aujourd'hui je souhaitais vous parler de quelque chose,
    Qui compte beaucoup pour moi.
    A vrai dire, c'est le sujet le plus sensible de ma vie. 
    La mort. 

    Mais pas n'importe laquelle en réalité. 
    Je vais vous raconter mon histoire... 

    Voilà, il y a maintenant 18ans de cela, je suis née.
    Au mois d'août cela fait exactement même 18 et demie! 
    Eh oui, à une époque c'était très important les demies, 
    Je suis sûre que vous vous en souvenait autant que moi. 

    A deux jours de vies, j'ai eu des complications,
    Et pour faire court, durant 1mois et demie,
    Mes parents ainsi que ma famille ignorait si,
    Comme tout les parents ils pourraient me ramener un jour à la maison.
    Mes jours étaient comptés et même si, ils ne pouvaient pas s'empêcher d'espérer,
    Ils devaient se préparer au pire dans cette situation : Mon départ précipité de cette Terre à une autre.
    J'ai finalement survécu, par miracle ont dit les médecins.

    Cette histoire m'a toujours obsédée, étonnée, perturbée, et... 
    M'a donné autant de peine, que d'espoirs, que de force, que de faiblesses... 
    La vérité c'est que depuis mon enfance je me sens coupable d'être toujours ici parmit vous. 
    Je ne me suis jamais senti complète. 
    Je me sentais un peu comme effacé, comme un fantôme qui était là mais... Impuissante.
    J'ai toujours eu peur de tout. Même d'un simple saut comme beaucoup d'enfant autour de moi faisait très fréquemment. 
    Je me trouvais complètement différente des autres enfants de mon âge. 
    J'avais cette impression de voir et comprendre beaucoup de choses et puis surtout ressentir, 
    Ce que les autres ignoraient à propos d'eux-même ou bien des autres. 

    Je ne sais pas trop si je suis vraiment claire dans ce que je dis alors j'espère que vous me suivez? 

    Durant ma pré-adolescence il m'est arrivé de me poser une question à plusieurs reprise, celle-ci : 
    "N'avais-je pas un frère ou une soeur jumelle avant?" 
    J'avais posé cette question à ma maman qui m'avait répondu que non pas à ce qu'elle sache. 

    Il y a quelques mois, j'ai voulut aller voir une médium/voyante pour qu'elle m'oriente un peu sur ma vie, et sur ce que je suis et capable de faire. 
    Elle m'a dit que j'allais apprendre une chose qui allait changer ma vie. 

    Le 1er août 2016, je suis allée voir un monsieur qui devait m'aider à developper certaine de mes "capacités".
    Je ne savais pas réellement à quoi m'attendre mais certainement pas à ce que je m'apprêtais d'entendre et de ressentir.

    Je suis donc allé voir ce monsieur, qui m'a avoué ;
    J'avais un frère jumeau. Et j'étais tellement triste de l'avoir perdu dans le ventre de ma maman,
    Que je l'ai inconsciemment empêché de rejoindre sa place,
    C'est-à-dire la lumière, ce que certain appelle le "Paradis"...
    Je me suis effondrée.
    Au début je me suis senti comme soulagée de le savoir.
    Ensuite triste et coupable de le savoir encore parmi nous à cause de ma peine qui l'a empêcher de rejoindre ce qui était bon pour lui.
     Je l'ai libéré, il est maintenant sûrement là-haut et bien heureux à l'heure où je vous parle. En tout cas je l'espère du fond de mon coeur.

    C'est fou, j'ai toujours pensée que je n'étais jamais seule,
    Je comprends maintenant pourquoi. 
    Et je vois surtout la différence entre avant et maintenant. 
    Maintenant je peux dire que je suis seule. 
    Je dois réapprendre à vivre, à réfléchir, à ressentir, réagir, m'habiller, respirer, parler, m'exprimer de toute forme que ce soit et j'en passe des tas... 

    J'ai parler à mon frère avant qu'il ne s'en aille pour la lumière, 
    Grâce à l'intermédiaire du monsieur. 
    C'était indescriptible. Je le reconnaissais alors que lorsque j'étais en vie, je ne l'ai jamais vu. 
    C'était comme retrouvée un proche disparus que l'on a connu durant toute une vie. 

    On m'a dit que désormais il fallait que j'accepte son départ, 
    Et que j'apprenne à vivre pour moi, et plus pour lui,
    Car sa vie à lui se continue dans la lumière. 

    Je vous dirai bien que j'ai réussi et que tout va bien ; 
    Mais ce serait vous mentir. 
    La vérité, c'est que je suis en pleins deuil. 
    Je suis en colère contre tout le monde et sur tout. 
    Je n'ai plus la force d'écouter mes amis parler de leur soucis.
    Je n'ai plus la force de parler de détails et de futilité.
    Non parce-que la seule chose que je veux, et que je n'aurai jamais,
    C'est de voir et parler à mon frère jumeau. 
    J'aurai aimé voir la vie qu'on aurait mené si il serait avec moi,
    Parmi nous tous aujourd'hui. 
    Mais cette vie-là je ne la verrai jamais. 
    Je ne l'aurai jamais et lui non plus. 

    Il a du surement accepter tout cela lui, 
    Mais moi non. 
    Et aucune personne de mon entourage ne peut comprendre cela. 
    Pour eux, il n'est pas réellement réel étant donnant qu'il n'est jamais né. 
    Alors ils ne comprennent pas mon deuil. 
    Je leur en veut pour ça, mais je sais aussi qu'ils n'y sont pour rien. 
    Ce n'est pas contre eux en réalité que j'en ai, mais contre moi.
    Car durant toutes ces années je n'ai pas réalisé qu'il était encore en moi. 
    Alors que... Je suis censé ressentir les esprits. 
    Le seul que je voudrais voir,entendre ou bien ressentir, 
    Je ne le ressens pas. 
    Alors à quoi bon? 
    Oui je suis en colère contre moi je m'en veux. 
    Et le problème c'est que je ne sais pas quand je réussirai à l'accepter,
    Si j'arrive à l'accepter un jour. 

    Vous devez surement vous demander pourquoi j'écris ceci. 
    Je me dis que peut-etre d'autre sont dans ma situation et que cela peut les aider à se sentir moins seul. 
    Puis je pense que dans le fond tout le monde peut s'identifier,
    Au fond,  on est tous les mêmes. 

    J'espère que vous aurez compris toute mon histoire, ou presque. 
    Je vous remercie pour votre attention,
    Bonne route à vous qui me lisez.
    Qu'elle soit pleine de lumière à chaque seconde. 

     

    « Un Amour Inconditionnel. Mon miroir... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Août 2016 à 17:05

    Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas si je comprends ce que tu dis mais ton jumeau était et est une partie de toi c'est pour cela que tu te sentes un peu perdue, les jumeaux ont souvent une relation très complice.; tu as 18 ans et donc tu entres dans une grande période de ta vie ou tu dois te construire mentalement pour faire face au monde. Je ne sais pas si j'aurai les bons mots, et ce que je vais te dire peut être semblable aux choses que les autres t'ont dis. Vis, découvres le monde tes propres yeux parce que même si tu es en deuil, même si il est partit, une partie de lui reste pour t'aider et t'encourager, Tu es une partie de lui et il est une partie de toi, vous serez toujours ensemble, ce que je dis est un peu contradictoire donc j'espère que tu m'as comprise ! Un jour tu t'accepteras, un jour tu te pardonneras, quand? Je ne sais pas mais sois heureuse et pardonne toi un jour ou l'autre, parce que je pense que c'est ce que ton frère veut et aurait voulu.

    Bisous, Yukino

    2
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 00:15

    Merci beaucoup pour ton commentaire ça m'a beaucoup touché... Tu as raison, mais ça va être chose difficile à faire... Mais je te remercie pour tout ce que tu m'as dis.. Ca fais du bien d'entendre tout cela... Encore merci 

    3
    Dimanche 16 Octobre 2016 à 13:13

    De rien, tout le plaisir est pour moi

    4
    Samedi 22 Octobre 2016 à 17:12

    C'est vraiment gentil de ta part

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :