• Voilà, nous y sommes.
    J'ai longtemps attendu ce moment.
    Ce moment si important où,
    J'allais enfin avoir le courage de parler ;
    A coeur ouvert.
    Sans masque, sans pudeur, sans peur.
    Ca n'a pas été facile tu sais.
    Sans toi, je me perds si souvent. 
    Et ta présence me manque tant! 
    Il m'arrive encore de sentir ton odeur,
    D'entendre ta voix, ou revoir ton regard.
    C'est si réel, si beau mais si douloureux.
    Je te jure, je ne pensais pas y arriver un jour.
    Je finissais par me dire que jamais plus,
    Je ne pourrais mettre à plat,
    Mes sentiments pour toi.
    Aujourd'hui je le fais, j'y arrive ; 
    Enfin!

    Dès le jour où je t'ai vu, 
    Je savais. 
    Et j'ai pris peur, j'ai tout gâché.
    En quelque part je m'en veux. 
    Oui je l'avoue. 
    Je m'en veux, de ne pas avoir lâcher prise,
    Comme je l'aurai dû. 
    Comme on me le dit toujours.
    Mais c'était plus fort que moi.
    Tu comprends,
    J'ai tellement été trompé, abandonné,
    Je ne voulais plus ressentir cela. 
    Je ne voulais plus vivre cela.
    Et avec toi je savais que j'allais retomber.
    J'avais peur. J'étais excitée, mais ; 
    Complètement perdu et effrayée.
    Je m'excuse. 

    Cependant toi non plus, 
    On ne peut pas dire que tu as été parfait.
    Tu as fais tout ce qui pouvait me blesser. 
    Tu as été tout ce que j'évitais. 
    Tu m'as dis que tu ne voulais pas me perdre.
    Tu m'as dis aussi que tu me respectais.
    Et que jamais tu n'avais tenu à quelqu'un comme moi.
    Je t'ai cru. Je te crois toujours.
    Mais je t'en veux malgré moi.
    Je sais que tu n'es pas le seul responsable, 
    De ma douleur. 
    Je suis consciente que,
    Les erreurs nous les avons fait à deux. 
    Et les bons moments nous les avons aussi partager,
    A deux. 

    Je voudrais tant retourner en arrière. 
    Tu sais, au moment où je te découvrais.
    Où j'avais peur, mais que je ne souffrais pas.
    Ou presque pas. 
    Te savoir loin de moi est une chose horrible. 
    Tu ne peux pas t'imaginer,
    Tout ce que je dois endurer, 
    Chaque jour, chaque heure, 
    Chaque minutes et chaque secondes,
    Pour ne pas craquer. 
    Pour ne pas tomber encore plus bas.
    Pour ne pas sombrer. 
    Pour ne pas venir te parler. 
    Pour ne pas pleurer à tes pieds. 
    Pour ne pas te dévoiler tout ce que j'ai,
    Sur le coeur. 
    Tu sais, ce même coeur,
    Qui m'a permit de tomber amoureuse de toi. 

    Je crois que tu ne te rends pas bien compte,
    De la situation, de l'état et des sentiments, 
    Que j'ai pour toi. 
    Si seulement je pouvais,
    Le temps d'une minute ou une seconde,
    Ressentir ce que tu ressens, 
    Penser ce que tu penses,
    Pour savoir où tu en es toi de ton côté.

    Tu me manques. 
    Souvent je rêve de toi et ; 
    A mon réveil, j'ai ce pensement au coeur.
    Tu sais, comme si tu avais une écharde, 
    Que tu n'arrivais pas à enlever, 
    Et qui te gênais pour marcher et te déplacer. 

    Tu sais, je crois que nous sommes éternellement lié. 
    Oui tu as bien entendu, lié. 
    Tu pourras faire ce que tu veux de ton côté,
    Et moi du mien. 
    On pourra se détester, se haïr, se perdre de vue. 
    Tu seras toujours en moi, 
    Et moi en toi. 
    Ca te parait fou n'est-ce pas?! 
    Oui moi aussi. 
    Pourtant c'est bien c'est la réalité. 
    J'en suis persuadé. 
    Je l'ai su, dès le moment où, 
    Je t'ai vu, je t'ai parlé. 

    Voilà je crois que j'ai à peu près tout dit. 
    Oh il doit bien manquer quelques trucs, 
    Il en manquera toujours je pense. 
    Mais ce n'est pas grave. 
    Le plus gros est dit. 
    Je te laisse cela, même si tu ne liera pas. 
    Ce n'est pas grave. 
    Avant tout, j'ai écris cela pour moi. 
    Pour me libérer. Me réanimer. 

    Je te souhaite que du bonheur, 
    De l'amour, de la tendresse, 
    Du respect, du courage,
    De la force et de la persévérance. 
    N'oublie jamais, 
    Que tout est possible. 
    Tu peux créer ta vie entière. 
    Il suffit juste d'y croire. 
    Croire en toi, croire en la vie, 
    Et avoir foi. La vie te tend les bras. 

    Sache que je serai toujours là pour toi. 
    Et si dans 10, 20, 30, 40ans tu reviens, 
    Et que tu as quoi que ce soit, 
    Je serai là. Je ne te lâcherai pas. 
    Je te le promet. Tu as ma parole.
    Je t'aime, 
    Tâche de ne jamais l'oublier. 
    Petite Lumière, 
    Merci d'avoir fait partie de ma vie. 
    Je ne t'oublierai jamais, c'est juré. 

    LOVE


    2 commentaires
  • La nature est le moyen de nous ressourcer.

    Tout comme la musique et toute forme d'art.

    Alors veillez à prendre du temps pour vous.

    Tout est en vous. Vous êtes votre "propre source".

    Il faut donc en prendre soin... yes

    Pureté...


    votre commentaire
  • Les blessures, les mots qui vont mal,

    Les non-dits, les actes manquée. 

    Ca fait tellement mal. 

    C'est tellement frustrant. 

    Parfois on préférerait même,

    S'enterrer sous terre,

    Et ne plus rien voir. 

    Ne plus rien entendre. 

    Bien sur ce n'est qu'une image. 

    Il y a des moments,

    Où nous sommes tellement énervé,

    Parce-que l'on a été blessé ou bien vexée,

    Que l'on arrive pas à se calmer. 

    Ni à faire la part des choses. 

    Et pourtant il faut se reprendre. 

    Se remettre de nos émotions. 

    Respirer un bon coup. 

    Et penser positif. 

    Pour que tout aille comme avant.


    votre commentaire
  • En étant soi-même,

    Nous sommes uniques et authentiques.

    C'est ici même la perfection : 

    Le fait d'être soi.

    Sans en faire plus, 

    Sans en faire moins.

    En réalité pour être parfait,

    Il ne suffit pas de grand chose.

    Et même temps, 

    Cette chose est essentielle,

    Pour nous-même et pour les autres.

    Voilà où se trouve aussi,

    Le Bonheur. [ <3 ]

     

     


    votre commentaire
  • Passant d'une culture à une autre,

    Et d'une religion à un autre,

    Elle nous fait voyager à travers 

    Le  temps, les mers et les frontières.

     

    Sur scène elle nous accompagne,

    Mais de grandes émotions elle ne nous épargne,

    Avec ses ailes, elle nous prend dans ses bras,

    Avec ses accords, elle nous aide à oublier tous nos effrois.

     

    Sa silhoutette est telle celle d'une femme,

    Avec ses rondeurs, sa grâce, son élégance.

    Son naturel fait d'elle une pure âme.

     

    C'est ma passion et mes émotions,

    Qui se propage dans ma guitare,

    Sans qui je m'égare. 

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique